2

« Quand vous faites travailler un artisan, vous achetez plus qu’un service, vous achetez des centaines d’heures d’échecs et d’expérimentations. Vous achetez des jours, des semaines, des mois de frustration et aussi de purs moments de joie. Vous n’achetez pas quelque chose, vous achetez un morceau de coeur, une parcelle d’âme, une part de la vie de quelqu’un. Plus important encore. Vous achetez à l’artisan plus de temps pour lui permettre de vivre sa passion. »

1